AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les aventures de Morchi à Manchester: chamarré, trucculent..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yoyoda
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 2615
Age : 31
Localisation : Ailleurs
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Les aventures de Morchi à Manchester: chamarré, trucculent..   Jeu 13 Aoû 2009 - 12:33





Parce que ça me fait rire (dans le bon sens du terme) :

Morchiswe a écrit:
Il fallait bien que moi aussi je vienne mettre ma pierre à l'édifice et vous narrer mes aventures grandement chaloupées.
Qui plus outre (dédicace jean claude) il n'y aura pas d'histoires de carton, de bababa mana death ou full etc... Tout simplement parce que les anglais sont réellement déplorables. Une sorte de mix entre un bucheron des mauges sous tranxen et un raphiduck sous lyzanxia... c'est dire la soooooooce.... (car oui le mot sauce s'écrit avec plusieurs o dépendant du niveau saucesque de l'activité ou de la citation en présence).

Bref, me voilà arrivé à Manchester une ville dans laquelle la bière coule à flots, les filles sont de petite vertu et surtout picolent plus ou moins comme pierre fayard c'est dire. Genre ici voir une nana rentrer avec deux pintes dans la main, les pieds nus, et la gueule en vrac après s'être vautrée c'est un peu monnaie courante.

Alors pourquoi ce report?? Tout simplement parce que l'autre gland de Kirua/jonathan a tenté sur "mene à lien" de raconter ses grandiloquentes aventures auprès de la gente pioute et de montrer qu'il a peut être des couilles style noix de cajou. Déjà ce qui m'a passablement choqué c'est l'absence des mots: saucage, boccas, fiaks et diatribes putrides... donc déjà ca partait mal.
Il fallait donc que votre serviteur vous honore d'un report dont il a le secret.

Forcément le fait de rejoindre le Dargor à Manchester pour voir ce qu'il s'y passe; au passage ville pré colonisée par j winter... (et pas pré-colon-nisée on ne confond pas même si j winter est fan de la boîte à marde TABERNACLE) facilitait la chose.
En plus de cela, je fais ma merde depuis plusieurs mois à m'accrocher à une gonzesse de ouf "genre jme suis posé" :{ ce qui au final ne donne pratiquement rien... mis à part les traditionnelles parties de jambe en l'air.
Je me suis donc dit qu'il fallait que j'exploite cette occasion pour vérifier si mon MOJOCHISWE était toujours aussi passablement truculent et à son paroxysme.


ACTE 1: Avant d'arriver Morchi c'est déjà ton père


Mise en conditions: Après avoir fait ma valise et gardé quelques choses indispensables ici (chaussures en cuir italiennes, chemises kenzo, jean ceintré paul smith etc... etc...) me voilà en route vers la capitale.
Je vous passe le trajet car mis à part quelques fiaks de ci de là complètement jako à s'en fracasser la rétine in Paris y'a pas grand chose à se mettre sous le chibre.. donc anyway je passe au choses sérieuses!
Arrivé à l'aéroport Charles de Gaule, je vais donc me faire checker mon billet et me dirige vers la partie duty free. Là mon regard croise une charmante hôtesse, blonde avec un petit blazer orange et une jupette plissée laissant entrevoir son entrejambe qui ma fois m'a l'air fort sympathique et accueillant.
Je change donc de file (chatte y'a personne dans les files), me dirige vers elle, les lunettes de soleil vissée sur la gueule (pour lui faire le coup du fameux cliché: j'enlève mes lunettes genre pour te faire voir que j'ai des yeux archi ultimes à t'en faire taper des flaques de mouille (nage) ... j'avais prévu le coup j'avais opté pour la panoplie botte et toile cirée dans mon sac).
Bref, je lui tend donc mon petit billet d'une main innocente et enlève mes lunettes pour lui coller ce regard si doux et si gentleman "putain jte boufferais bien ta chatte" légèrement déguisé tout de même donc plus en mode "ouaiiiiiiiiin jsuis gentleman tout ca, fleur violon, chambre à l'hotel etc... (et au final SOCAAAAAAAAAAAGE DE BOOOOOOOOCCAAAAAAAA!!!!! Mais chuuuuut ca c'est la surprise du chef^^).

Tout ca pour arriver au moment où je fais style je bloque sur elle. passons au dialogue:
La pioute: "Euuuuh ca va???"
Morchi: (tout timide) "Et bien... oui... en fait.. euhhhh.... je vous trouve complètement renversante... Magnifique... fffff waaaaou (Cassie style sourire colgate qui va bien)".
La pioute: (qui devient un peu rouge et se dandine le fiak :yay: ... on sent que le clito frétille c'est déjà ca) "Et bien... euuuh Merci... je suis flattée..."
Morchi: (mode direct on, un peu la citation control magic en fait... puis faut pas trainer mon avion décolle dans 30m) "Dites moi jpeux vous poser une question?? Si par le plus grand des hasard, un garçon... on va dire... comme moi tiens exemple comme un autre :mrgreen: ... vous dit que vous êtes renversante et que vous avez des traits de visage magnifiques et qui après vous donne son numéro de téléphone pour que forcément vous le rappeliez et du coup diniez avec lui ou juste que vous bavardiez autour d'un verre... vous lui diriez quoi à ce garçon???"
La pioute: "Euuuh bah écoutez c'est pas... c'est pas commun comme approche hihihi (jsuis morchisoce connasse t'as cru quoi?? Que j''étais un random closer?? NAN MAIS COOLO LA POUTA!) on va dire que je ne sais pas trop..."
Morchi:(qui lui coupe la parole parce que ca va deux seconde la nana qui est aussi rapide à répondre qu'une moule montant un bouchot) "Vous pourriez lui répondre oui par exemple, parce que je suis certain qu'il apprécierait réellement et serait enchanté de voir si derrière ces jolis traits de visage se cache une personne tout aussi fine, et puis ca ne vous engage à rien..... "

(LA FOULE EST EN DELIIIIIIIIIIRE!!!! )
La pioute: "Et bien ok !"

HAHAHAHAHAHA je repart donc forcément avec son numéro de portable, un grand sourire, et un joli torticolis de sa part quand elle se retourne pour voir où je suis style discret (ouaiiiiinnnnnnnnnnn genre.... discret comme morchi qui fait un land ninjitsu quoi). Description: cécilia, l'âge (on sen bat les reins si elle travaille c'est qu'elle est majeure) blonde, en gros 1m60, ptit chignon, les yeux marrons, gaulé pas mal du tout, ptit cul sympa, pas beaucoup de seins mais ca sent la chair ferme et travaillée, belle ptite gueule....
Message envoyé, et forcément peu de temps après message reçut... Je m'aime.... JE ME SURKIFFE... JE SUIS TRUCCULENT, CHAMARRE TOUT CAAAAAAAAAAAAAA... bref j'ai pas perdu mon mojo et ca fait plaisir (quoi que c'est comme le vélo ca ne se perd pas).

ACTE DEUX: Même avec 1h de décalage horaire et 1h30 de trajet dans un avion de caille (sauf le gin tonic qui a fait plaiz quand même) Morchi c'est toujours ton père (ironie inside pour les plus demeurés....)

Arrivé à l'aéroport de Manchester mon radar à pioutes se met en marche et détecte une nana carrément sauce... Genre un tout ptit peu mâte de peau, les cheveux bouclés, bien fine, un ptit nez mutin, bref une nana qui te fait dresser le chibre et te donne envie de la tringler jusqu'à avoir les couilles aussi sèches que des raisins secs.
Soucis elle fait une gueule genre de 36 pieds de long et n'a pas l'air commode... OK NO SOUCIS JE SUIS MORCHISOCE JE VAIS TE MONTRER QUI C'EST LE ROXOR!!!!
J'hésite pas mal avant de l'accoster et déchatte je la paume après avoir contrôlé les papiers tout ca à la sortie et récupéré les bagages. Ok mode extra draw ON je vais la topdecker cte pute!
Je la cherche dans l'aéroport et la trouve assise en train d'attendre une random personne qui de toute façon ne peut pas être plus intéressante et soooooooooooooooooooooooooooooooce que moi (vous remarquerez que j'accorde le mot sauce).
Et là, la fameuse technique du "merde j'ai plus de batterie faut que j'appel mon pote qui doit venir me chercher sinon jsuis dans la merde tout ca pouinnnnn pouinnnnnnnnnnnnnnnnn".
Elle parle anglais, je lui fait donc une pouissante démo de mon anglais façon mix entre L.E.A et H.I.M.Y.M en lui demandant si elle peut me préter son portable. J'arrive donc à joindre ce gland de Dargor qui est passablement à l'autre bout de l'aéroport parce que soit disant je ne lui ai pas dit avec quelle compagnie j'arrivait et qu'en plus de ca y'a genre deux avions qui arrivent en même temps de CDG.... Nan mais putain DARGOR t'es pas foutu de deviner quoi?? COOLO LAAAAA!!!
bref je commence à la tchatcher et apprend qu'elle est bulgare (putain le mot qu'il fallait pas dire ca y'est je suis sur éxité), qu'elle vit à Manchester et qu'elle est fille au pair "i am a nany.. but i hate the children i work with" (putain toi je t'aime déjà Very Happy ).
On blablablate un peu, petit closing corporel, touchage de main genre GIVE ME 5 YEARRRRR, puis closing sur l'épaule, puis sur la hanche, sourires etc.... elle me file son numéro, son facebook tout ca tout ca (j'ai voulu try la petite culotte mais jpense qu'elle l'aurait mal pris). Bref elle s'appel Adelina a 22 ans , se trouve être bulgare et surtout CELIB!! TU VA PRENDRE TA MORCHISOCE TOI!!!!!)
Sauf que le plan ne se passe pas spécialement comme je l'aurais prévu puisqu'elle me sort qu'elle bosse tard à cause des gosses et qu'elle ne sort pas beaucoup.Je lui propose donc d'aller faire du shopping (là je vois ses yeux qui s'illuminent comme ceux d'un gamin devant un magasin de légo le jour de noël) ce qu'elle accepte... (sourire Colgate)^^.
Il y'a plusieurs soirées qui se passent cette semaine sur Manchester et je vais essayer de la débaucher (ce que j'ai passablement abordé avec une finesse pachydermique: Hey gorgeous, you gonna work all day long?? hey... i am not the children you work with :wink: and i know you want to improve your french with ... mm... with me year right??"
Elle se marre... comme on dit: femme qui rit Twisted Evil ... Elle accepte (j'ai un peu peur de la roucoulade mais au moins j'aurais try!)
Ceci étant good news elle vient au havre en Novembre (yeeees!) On appel ca un top deck!!!!
Donc en gros anyway elle va devoir prendre sa soce parce que une nana comme ca je peux pas la laisser s'en lui avoir coller une tournée mémorable! (sérieusement super mignonne putain ce que Dargor pourra attester avec une magnifique citation "gaaaaaaars sérieusement t'as déjà commencée???? Je t'aime!"... rien que quand j'y pense à cette nana ca me fout une mi molle).

Sur ce, je vous laisse et reprendrais mes saillies littéraires plus tard.
Au passage l'Angleterre pour la bouffe c'est quand même jako car y'a des gindoush qui te font des sorte de kebab qui ne sont pas des kebab mais qui sont ultimissimesement bons!!!!

ACTE 3: une bien belle roucoulade

Pendant que le Dargor suit sa formation de croupier il a bien fallut que je trouve à occuper ma journée.
Après avoir passablement tourner genre 1h dans le centre ville avec le Dargor le matin je n'ai pas été spécialement emballé par le côté sauce des lieux.
Ville pas spécialement belle, ni " a priori" trop tricky niveau endroits sympas à faire (genre vistes etc) bref ca commençait à sentir des relans d'odeurs de fion de elric à kuala lumpur. J'ai même envisagé une seconde de faire un draft pokemon au magasin que m'a montré le Dargor, c'est dire...
Par contre, il fallait bien avouer qu'après avoir fouillé un peu, niveau bars et endroits qui bougent ca avait l'air plutôt sympa (genre à 17h un quartier entier qui bouge, les bars limite plein en terrasse avec des pintes à que dalle plus une ambiance relativement aggro ca a été un peu le top deck de la journée).
Du coup je me balade en ville, rencontre deux français avec qui jme pose en terrasse pour boire une binouz puis go faire du shopping: je repars avec un costard, une chemise, une ceinture le tout BOSS (fallait bien avoir un côté SUIT UP pour ce soir sachant que la soirée semblait potentiellement sauce Twisted Evil ).
Après avoir arpenté les rues du centre ville de Manchester un moment mon regard croise celui de deux charmantes autochtones (surtout une) et forcément la moins bien... c'est elle QUI ME FAIT UN SMILE BAH OUAI OBV QUOI PUTAIN DE SA MERE!
Paquets à la main et chibre au vent je me décide donc à aller aborder les deux donzelles. Au mieux j'arrive à toper la nana quand même bien fraiche au pire je me rabats sur la nana plus middle mais qui restait ceci étant plutôt baysable.
Règle de l'accostage en pays étranger je commence à dire que je suis un peu paumé et forcément que je suis un ptit frenchy qui est là pour le taf. A ouais?? quoi comme taf demanda la pioute (encore une) bababa RDV demain avec un client dans le courtage en assurance bababa. Ca a plutôt l'air d'interpeller la moins bien alors que la jako a l'air strictement d'en avoir rien à fouttre!
Pour les remercier de leurs renseignements je les invite à venir avec moi boire un verre au Café Nero d'à côté puisque j'attends mon pote blablabla.
Et après passé genre quoi 30m assis à boire un coup elles décident de se barrer car elles doivent partir en me remerciant quand même au passage. Je les questionne sur leurs projets de ce soir, et que dalle à exploiter style "jpeux pas j'ai piscine ou jdois faire les ongles à mon chien".
Putain je rêve.... je vais quand même pas me prendre une rourou dans la gueule!?! bah si... putain... Je demande à la moins bien son numéro de téléphone afin de pouvoir au moins revoir la bonnasse et de try la sauce vraiment ce coup ci et même pas... encore un magnifique bababa avec la fameuse phrase de la bonnasse qui me sort un superbe "ouaiii mais t'es français etc..." Nan mais OUAIIIIIIIIIIN quoi morue, molo sérieusement!!!!! ca fait quoi que je sois Français?? (jpense qu'elle a dû remarquer mes yeux qui criaient fiak!). Je me retourne donc vers la moins bien mais qui se prend un cryptic command en split secound dans la gueule par l'autre gazière qui la pressait d'y aller.
Du coup deux verres payés pour rien avec même pas un truc à se mettre sous la dent.... Et donc pour le moment c'est quand même passablement la grosse loose.
Je me redirige donc vers Princess street là où ca bouge et retrouve les français que j'avais croisé plus tôt dans l'aprem (et qui en sont à leur 4 ou 5eme pinte les bons gros malades) et me pose avec eux prendre une pinte. Pour finir au final dans le magasin de cartes que m'avais montré Dargor où j'ai tâté le carton et me tapper un wagic (largement moins fournit que celui de néonico faut dire).

Une bien belle journée putain..... BON EST CE QU'IL Y'A MOYEN DE METTRE LA SOCE CE SOIR OU QUOI???
Alors par contre je tiens juste à dire que Manchester à juste un potentiel de ouf niveau gonzesse et que quand vient le temps des petites étudiantes toutes moins habillées les une que les autres même par -15°c y'a quand même moyen de chopper du fiak à grands coups de tractopelle!!!
ps: Burger king c'est totalement insane!


Dernière édition par y0y0da le Jeu 20 Aoû 2009 - 13:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Yoyoda
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 2615
Age : 31
Localisation : Ailleurs
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Les aventures de Morchi à Manchester: chamarré, trucculent..   Jeu 13 Aoû 2009 - 12:33

Morchiswe a écrit:

ACTE 4: l'enculé de georgien
Pour info j'ai carrément du bol car Dargor a rencontré un groupe d'étudiants/stagiaires en langue etc... qui habitent genre à 5m de chez lui dans une résidence étudiante immense!
La plupart sont en stage linguistique de genre 2 semaines à 4 mois.
Suit upifié à mort avec Dargor, on se dirige vers la résidence étudiante du coin pour retrouver sa copine moche mais qui a la bonne idée d'avoir des relations et surtout des places gratos pour la soirée. Puisqu'elle n'est pas saucable autant l'exploiter à fond.
La soirée commence doucement, ca picole quelques bières, la moyenne d'âge semble assez basse tout de même ce qui commence relativement à me gonfler et je commence à me dire que je suis trop vieux pour ces conneries... anyway jsuis venu à Manchester pour mettre la sauce donc on verra.

Après quelques verres pris en bas de la résidence en compagnie de gens d'origines diverses et variées (une belge, un égyptien, un saoudien, un italien, un turc) 3-4 français débarquent et trouvent eux aussi l'ambiance assez molle.
Nous parlons donc des gens qui se trouvent ici bas. Un des deux commence à sortir une blague raciste "dis donc l'égyptien là bas il m'a l'air aussi intéressant que les chameaux qu'il vend dans son bled nan??". Du coup je ne peux m'empêcher de rebondir en me lançant dans une imitation fort soutenue de notre Borgne national à savoir Le Pen ce qui a pour résultat de faire rire les Français autour dont une qui me sort "putain j'avoue tu le tiens vachement bien!"... sérieux??? :{
Après ce moment fort en émotion délivré par votre serviteur je décide de me diriger vers les étages pour un traditionnel porte à porte afin de constater si la gente féminine est bien présente ou si ca sent la soirée roucoulade.
Je rentre dans des chambres dans lesquelles je ne connais personne pour au final ne rien trouver d'intéressant mis à part la copine moche de Dargor avec ses potes entrain de picoler... ok fait péter la bouteille gamin!
Puis en regardant par la fenêtre mon regard croise celui d'un fiak bien rebondit surmonté d'un buste ma foie tout à fait galbé lui même surmonté d'une petit tête mimi et de cheveux bouclés de ouf... BAH VOILA!!!!! ENFIN!!!
J'interpelle Dargor et sa copine sur la poulette qui se trouve en bas de la résidence pour apprendre qu'elle est considérée comme une puta... juste ce qu'il me fallait ca tombe très bien Twisted Evil une fille de petite vertu c'est tout ce que j'aime (Bienvenue chez Morchiswe).

Je dévale les escaliers quatre à quatre, fait valdinguer un géorgien qui se trouvait dans le stack pour au final retrouver la donzelle aux courbes ma foie encore mieux que d'en haut.
Je lui tape la bise direct, m'assoie à côté d'elle et commence à parler avec la dite pioute. Et là c'est le drame putain de elle... des phrases super alambiquées (putain tg connasse on est en vacances on ne te demande pas un discours) etc etc...
Elle commence à me dire qu'elle adoooooooooore les espagnols (avec ce oooooo très long complètement insupportable) qu'elle les trouve d'une fraicheur sans égal (pouiiiinnnnn), que c'est une nation qui commence à se découvrir parce que tu comprends avant y'avait franco :tir: . Bref, j'avais juste qu'une envie c'était de lui coller ma teub dans sa bocca afin qu'elle puisse enfin fermer sa gueule! (pour vous donner un ordre d'idée c'est le genre de nana qui sait qu'elle a un bon boul, qui sait aussi qu'elle a un regard qui crie bringuette et qui sait en plus qu'elle est quand même fort chaloupée niveau corps donc qui allume tout ce qui bouge pour faire la belle... sans compter le traditionnel "je me passe la main dans les cheveux toutes les 5s mode l'Oréal pouffiasse ON!!!)

En plus de ca elle semble attirée par les saoudiens qui forcément ces connards la mettent genre sur un piedestal, lui paye des coups gratos, ce qui a forcément pour effet de la mettre au centre des attentions et donc de la faire mouiller méchamment. Elle a l'air de surkiffer, moi ca commence à me gonfler sévèrement pour au final lui balancer:
"dis donc t'as l'air d'aimer d'être au centre de l'attention de mecs qui n'en peuvent plus rien qu'à mater ton fessier... vazy parle moi encore de l'espagne ca m'avait l'air passionnant...."
Et cte GROSSE CONNASSE DE MARDE elle fait quoi?? Bah elle commence à me reparler de ses potes espagnols et de ses théories pamyesque etc... UNE CORDE!!! UNE CORDE!!!! Je drop pour le moment en me retournant léger et en me disant que quand même je lui mettrais bien une bonne grosse tournée.

Putain et là genre 1m après truc de fou, mais alors truc de fou y'a 3 gonzesses qui débarquent, des sorte de girafes complètement aérodynamiques limite faites en chambre de soufflerie par la NASA (surtout 2). Forcément elles sont Russes... Putain mais sérieusement les pays de l'est quoi... PUTAIN!!!
y'a une brune super fine, genre un chassis carbone kevlar une ptite bouille trop fraiche des cheveux longs.... et surtout une blonde.. mais alors une blonde... certes au traits peut être un tout petit peu grossiers mais qui a un corps d'actrice de porn!
Un ptit culs des supers gros nibards... tout ce qu'il faut pour passer une bonne nuit en fait.
Le seul soucis c'est qu'elle a collé à elle l'espèce de georgien de merde. Mais quand je dis collé c'est collé quoi.. j'ai rarement vu aussi aggro et il va donc falloir ruser et arriver à l'isoler.
Je vais donc voir les donzelles avec mon pote rital (qui au passage est complètement ultime) et commence à les tchatcher. Mais forcément la journée bad beat n'était pas encore à son paroxysme et la blonde parle à peine Anglais... Ok j'ai archi la chatte c'est infernal! J'essaye tant bien que mal de lui parler, l'autre grande cheminée (la moins top mais quand même la plus cool) lui traduit ce qu'on dit pour qu'au final l'autre merde importée du tiers monde ramenne son groin de marde et commence à la recoller et surtout ce FDP lui il parle Russe... BATARD DE TOI!
1h plus tard on se dirige tous enfin vers le pure, re coup de chatte j'ai pas ma carte d'identité le mec ne veut pas me laisser rentrer je lui montre donc ma CB toute dorée du coup je rentre quand même... ok nice.
Et là commence enfin un peu plus la morchisoce. Etant passablement un dieu des dancefloor (et ayant quelques notions de salsa) je top la belge de tout à l'heure qui est pas trop mal mais pas top avec qui je danse et en met plein la vue ç l'assistance (les gens bougent à peine, les mecs dansent comme des chiens, je suis en costard.. forcément DAD IS HOME!).
Par la suite je choppe par la main la petite manon (la pioute francaise) pour essayer de danser avec. Forcément cte GROSSE CONNASSE elle NE sait pas aligner trois pas de danse et elle se trouve dans l'incapacité de me suivre. Alors en plus d'être conne, elle a des problèmes psychomoteur... NICE GG!!!!
Je la drop comme une malpropre au milieu de la piste ce que le rital trouve assez drôle.

Deux gonzesses que j'ai croisé à la résidence m'invitent PAR LA SUITE à danser car j'ai carrément la classe, que je suis beau et qu'en plus je danse trop bien (je ne fais que citer) mais bien évidemment y'en a même pas une de tringlable... PUTAIN MAIS MERDE LAAAAA!!!!!
L'autre connard de géorgien est encore collé à l'autre blonde et plus la soirée avance et plus mes chances de tringler un fiak s'amenuisent. Tentant le tout pour le tout je choppe la blonde par le bras en lui faisant signe de me suivre et en lui glissant un petit "i will learn you how to dance". Je lui apprends deux-trois pas, elle a l'air en extase, on se rapproche doucement, je fais style "ouaiiiiiiiii on est sur la même longueur d'onde toi et moi.. ouaiiiii on est super complice tralalala tsouin tsouin" :-+ , puis on se rapproche encore plus et je try le smack sur la joue ce qui a le mérite de la faire sourire donc boulevard open pour la MORCHISOCE je try la pelle... ok re bad beat j'ai juste le droit à un smack sur ses lèvres charnues (y'a moyen de bayser en angleterre ou quoi??)... j'insiste un peu, elle me la joue genre jte charme (putain mais j'en ai rien à foutre moi que tu me charme jveux te bayser point barre merde!!!) et sa connasse de copine a le bon goût de rappliquer son groin de caille du coup l'autre daube du tiers monde ramène sa sale gueule lui aussi. "y'a moyen que vous arrêtiez de parler dans votre putain de langue de mes couilles ou bien????"
Ceci dit, j'aurais eu tout de même le plaisir de tâter son cul et ses nibards qui sont archi durs (là je me retrouve avec une envie de niker de psychopate faut que je trouve un truc! j'envisage la belge... et au final non car ayant bien regardé elle devait être un poil bouteille d'orangina je pense).
On rentre donc tous à la résidence étudiante, squatter dans les apparts et les couloirs etc etc... pour finir avec un magnifique "FIAK DEATH"!

Par contre, un truc qui est tout de même assez marrant c'est que les nanas de l'est que j'ai rencontré, mis à part les bulgares sont pas spécialement finaudes... je comprends mieux pourquoi PAPA WOODMAN va roucouler du fiak là bas.

Bilan de la soirée:
LES+:
-une ambiance en boîte tout à fait correct
-les boissons à 1.50 c'est la super grosse sauce!
-un potentiel de fiak assez conséquent quand même
-des rencontres sympas (surtout avec le rital et la belge)
-Dargor qui essaye de chopper une ptite asiat de 17 ans (priceless) \Very Happy/

LES-:
-Je déteste les géorgiens
-Je dors encore sur la béquillle
-ca a faillit mal finir avec le georgien quand il a remarqué que je devenais aggro sur la blonde
-les boites ferment à deux heures et y'a rien après pour mettre un peu la sauce

To be continued....
Revenir en haut Aller en bas
Gonzague
((Avatar))
avatar

Nombre de messages : 1970
Age : 34
Date d'inscription : 25/04/2007

MessageSujet: Re: Les aventures de Morchi à Manchester: chamarré, trucculent..   Jeu 13 Aoû 2009 - 16:46

Pt1 si y a 10% de vrai la dedans ca déchire lol Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Yoyoda
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 2615
Age : 31
Localisation : Ailleurs
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Les aventures de Morchi à Manchester: chamarré, trucculent..   Jeu 13 Aoû 2009 - 17:57

En gros il tente de se faire des nanas mais sa bite reste dans un tupperwar, mais c'est mojo-rigolo. Yeaaaaaaaah babyyyy ! Twisted Evil

Citation :
Bref, je lui tend donc mon petit billet d'une main innocente et enlève mes lunettes pour lui coller ce regard si doux et si gentleman "putain jte boufferais bien ta chatte" légèrement déguisé tout de même donc plus en mode "ouaiiiiiiiiin jsuis gentleman tout ca, fleur violon, chambre à l'hotel etc... (et au final SOCAAAAAAAAAAAGE DE BOOOOOOOOCCAAAAAAAA!!!!! Mais chuuuuut ca c'est la surprise du chef^^).
Revenir en haut Aller en bas
Yoyoda
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 2615
Age : 31
Localisation : Ailleurs
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Les aventures de Morchi à Manchester: chamarré, trucculent..   Mer 19 Aoû 2009 - 17:40

Morchiswe a écrit:
ACTE 5 : y’a moyen de dérouler en Angleterre ou faut s’appeler les Rolling Stones ???

Après ces quelques aventures voir mésaventures le morchi il se dit que l’Angleterre c’est quand même de la bonne grosse daube infâme. Sauf qu’en fait Manchester c’est jako et c’est juste moi qui se tape des storm à 22 en révélant que des lands…

Les jours suivant papa décide donc de voir un peu ce qui se trame aux alentours de Manchester. Genre visite de OLD TRAFORD (je tiens juste à dire que ce stade est juste monumental !! Tu rentre dedans t’as tout le dos qui frissonne tellement c’est trop ultime comme endroit). Petites sorties de ci de là comme une magnifique et truculente excursion au TRAFORD CENTER qui est juste un MALL énorme c’est à dire un centre commercial gigantesque peuplé de charmantes putas locales vendant dla sape. Très frais cet endroit j’irais bien y tapper un ptit safari Twisted Evil !
Nous décidâmes donc avec le Dargor de continuer à tenter de mettre la soce parce que faut pas déconner quand même y’a de quoi faire ! Des endroits où il fait bon sortir, de la tise pas chère, des fiaks locaux tout à fait monumentaux (alors là encore c’est quand même à voir… j’avais jamais vu autant de m3 de nichons au m2… affolant. Je crois même qu’à un moment j’ai dû pousser un énorme râle d’excitation dans la boîte tellement y’avait du nibard à foison).

Passons cette incartade mammaire pour revenir à nos nichons.

Le Norwegian Blue m’avait l’air assez saucy dans le concept (Bar à cocktail, musique electro, dla puta en ptite tenue) et étant donné que je suis blond aux yeux bleus je pense que sur un malentendu y’avait moyen de dérouler^^.
Petit « long island iced tea » avec mon wingman pour commencer la soirée (pas top au final, le cocktail pas la soirée) et on commence à repérer si il y’a du gibier à traquer.
Costume de chasse, longue vue, appâts divers (comprenez la carte bleue) bite chargée nous continuons à mater. Quand soudain une espèce rare fait son apparition…
Messieurs croyez bien que les faits que je vais vous narrez sont complètement réels et qu’une proie de ce calibre on le chasse une fois dans sa vie je pense (moi même j’ai encore du mal à réaliser) ou alors on la choppe et on la relâche ensuite tellement la regarder évoluer semble iréel (un couguar jeune en fait cf HIMYM et Barney).

En gros pour vous faire saisir le concept, vous prenez un playboy, un guts et un ou deux magasines de ce type là version british, vous mélangez, secouez bien, mettez lui une robe taille haute noire, avec un chemisier blanc avec un décolleté de fou des talons, juste ce qu’il faut de maquillage, une peau légèrement hallée, des yeux en amande verts émeraude et des cheuveux chatains foncés bien lisses et vous obtenez EMMA (j’ai bon Dargor dans la description ??). avec la tête de pioute qui va bien avec OBV !!!

Un ptit nez mutin un, bon gros 90C je pense à vue de nez, une courbure de rein à te fracasser la rétine bref… UNE BOMBE SUR PATTE iroshima à côté c’est dla pisse ! (Dargor il trouvais qu’elle avait trop de seins.. ABRUTIS !!!! Il n’ya jamais trop de seins sache le !).
Je dis à Dargor qu’il faut absolument que je l’accoste y’a pas moyen. Seule soucis elle se trouve avec une bande de copines toutes plus moches et grosses les unes que les autres (des bonnes autochtones comme on les aime quoi…) et a priori ca sent l’enterrement de vie de jeune fille ou l’anniversaire d’une des grosses… BANCO c’est l’anniv quand je vois la petite carte à signer !
Je me dis que c’est foutu que ce genre de proie on ne peux jamais la chassée et bien NON !!!
Elle passe devant moi (mon cœur s’arrête de battre) et limite je perds mes moyens quand en plus elle rembarre un gazier qui vient tenter de lui parler…. Ok ca m’a l’air bien engagé…
Mais là je remarque un putain de pakistanais qui débarque avec des roses… « naaaaaaaaaaaaan Morchi t’as pas fait ca… gars c’est naz… » ET BAH OUI C’EST LE TOP DECK ROSE GINDOUSH!!! (2 ponds au passage).
Je prends une rose rouge au gindoush et je passe en mode furtif pour traquer la gazelle.

Je lui pose ma main sur son épaule et lui parle en Français :« Bonsoir je voulais te dire que je te trouve magnifique ».
OBV elle se stop net et tend l’oreille d’avantage en me disant qu’elle ne comprend rien mais qu’elle sait que je suis Français. Ah ouai ?? Pourquoi ?? La tête et le style et l’accent (obv on rox).
Je lui tends donc la rose en lui faisant une magnifique tirade morchisocesque :
« Bababa ca fait 5m que je t’observe et je voulais t’offrir cette rose car je ne savais pas comment te dire que je te trouve magnifique et merveilleuse… » (mode timide on MOUAHAHAHAHAHA).
Elle gobe… YES !!! ELLE trouve ca so cute et très nice, elle me fait un smack genre à 2mm de la bouche donc papa commence un bon ptit closing corporel à base de je te prends la main, de chope la hanche caresse vite fait sur le bras etc etc… genre innocent et naturel (ouaiiiiiiin).
Dargor est au Bar, il sirote son long island et me trouve au passage assez monumental !
Il convenait de le souligner !
Je continue à parler avec et elle m’avoue que c’est l’anniversaire d’une de ses copines qu’elle ne peut pas les lacher etc etc…. ok bah écoute chérie no probs je te suis et forcément lui propose quelques pas de danse. Ce qu’elle accepte volontiers en me disant de la suivre au club d’en face. JA-KO !!!!
Dargor se casse au club d’à côté rejoindre sa moche pendant que papa va fumer une clope avec la bombe sur patte. Elle me refait un bisoux en me disant que je suis adorable et attentionné (ouvrir la porte et allumer une clope a priori c’est pas dans les habitudes des anglais) pour au final continuer mon blablabla: « je suis là pour affaire, je reste encore une semaine etc etc… ».
Ses copines la presse. PUTAIN MOLO LES GROS THONS SUINTANT LA GRAISSE JE TCHATCHE VOTRE COPINE QUE JE VEUX BAYSER CONTRE LE MUR NOW !!!
Je me dirige donc en sa compagnie au club juste en face. Je rentre, sauf que je n’ai plus de tunes car j’ai oublié ma carte bleue, donc je rentre au PURE chercher Dargor avec les 4 pounds qui me reste et je cours lui taxer quelques dizaines de livres.
Je ressorts, re rentre dans l’autre club et je vais direct la rejoindre. S’en suit un interrogatoire des grosses qui veulent limite savoir ce que je bouffe le matin, et si je me brosse bien les dents le soir… en rigolant je sorts à une des grosses:
« you are from germany ?? No ?? mmm ok because you seems to be a member of the famous gestapo with all your questions».
Bizarre elle ne rigole pas à ma blague… Mais ca a le mérite de la calmer direct et je retourne à mes occupations très vallonées^^.

Choses promises choses dues : la danse !
On commence donc à danser avec quelques petits pas de salsa lui demandant de me suivre ce qu’elle fait pas trop mal avec deux trois moments de pause car paumée (pour ceux qui font de la salsa : passea la , enchufla, enchufla crusado, coca cola ; qu’elle foire mdr, et deux trois autres conneries) pour finir avec mon pas favoris pour chopper : je croise mes bras, elle aussi et lui fait passer ses mains derrière ma tête pour le GROS closing !
Morchi try le bisoux biiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiien appuyé, elle dit rien, se colle, me sourit ok j’y go.
PASSE TA BOCCA PIOUTE DAD IS HOME !!!!!
Putain… PUTAIN !!! Je suis entrain de me chopper une meuf sortie tout droit d’un magasine de charme ! Par contre, un peu décut car en fait elle embrassait plutôt bizarrement en fait…
Ca casse le mythe… :?
Mais bon j’en profite pour tater son fiak et la retourner pour danser collé à elle de derrière et tâter un peu ses nibards (forcé de constater qu’à ce moment précis mon jean est très serré CAR J’AI UNE GAULE DE OUF !!!).

Une de ses copines vient nous casser les couilles « ouaiiiiii tu viens on t’attends etc etc… »
Putain mais tu veux 2 penny pour t’arranger le groin grosse morue anglaise ou faut que je te file un coup de latte pour que tu te casses !!!!
Avec le sourire un petit « would you like to look over the corner if i am there ?? ».
OKAY... en plus d’être grosse t’es aussi intelligente qu’une fougère…. Ceci étant elle n’a pas l’air d’apprécier quand même.
La petite EMMA s’éclipse donc mais je lui donne RDV le lendemain au Starbuck de Market street à 12h30.
"Si un mec disons moi… t’invite à déjeuner demain… tu répondrais quoi à ce garçon ??" (ca marche toujours^^) ».
Elle me donne un yes je suis libre vers 12h sur Manchester. Je prends donc son numéro, plus un date… Je semble assez frais pour le moment.
Pour ce soir il convenait de s’arrêter là vu qu’à la fin elle passait son temps aux toilettes sans compter l’autre tas de saint doux qui lui collait aux basks…. et attendre ca va 5m!

Je retourne donc au PURE rejoindre Dagor dansant comme un Ranche sur un Dance Dance Revolution, pour boire quelques ptits trucs et tenter la sauce. Et hop un SUPERBE VENT sur une blondinette tout à fait bonne à tringler de jour comme de nuit ! Vraiment bonnasse en plus la pioute. Dire que t’es Français avec une ramdon excuse à la morseschveux ca ne passe pas toujours….
La soirée se termine donc et nous rentrons avec le Dargor en compagnie d’une italienne tout à fait bandante mais qui a 17 ans… SALOPE !!!!! POURQUOI T’ES AUSSI BONNE ET T’ES PAS MAJEURE ??? S’en suit un bordel monumental dans le bus complété par des standards intenationaux :
« si toi aussi tu connais pierre fayard tappe dans tes mains »
« si toi aussi tu connais noham maubert tappe dans tes mains » (avec tout le bus qui tappe priceless^^)
« fly magic bus… FLYYYYYY »

Au passage, les burger king ouverts toute la nuit c'est juste totalement INSANE!!!! :yay:

to be continued....
Revenir en haut Aller en bas
Yoyoda
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 2615
Age : 31
Localisation : Ailleurs
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Les aventures de Morchi à Manchester: chamarré, trucculent..   Jeu 20 Aoû 2009 - 5:23

Citation :
ACTE 6 : Tient… Une rourou…

Votre serviteur tente la sauce mais a quand même la pure déchatte de ouf tout le séjour.
C’est un film… je me demande si en secret Dargor n’a pas une poupée vaudou à mon effigie et plante des aiguilles dedans pour me fouttre la déchatte…. ENCULAY !!!!
Les jours se suivent et se ressemble : sorties, tise pas chère, bouffe au gindoush surultime !! Nan franchement le seul truc bien en Angleterre c’est les indiens et assimilés qui te font des grillades et autres trucs totalement jako (pain pita etc…).

Voilà donc arrivé le moment fatidique : LE DATE !!!
Je vais juste vous expliquer le concept du date pour les anglo-saxons. Le date c’est en gros un truc qui ne sert à rien… Une bonne roucoulade de gonzesse qui parle anglais. En fait c’est un rancart durant lequel en général tu ne te roules même pas de pelles et malgré tout si tu closes et que tu lui choppes la bocca et que tu crois que tu va lui fourrer ton chibre dans la dite bocca et bien… TU BAYSE RIEN !!!!! NADA !! QUE DALLE !!!
Ceci étant un date avec EMMA ca vend quand même du rêve parce que putain elle tue.
Je me sape donc et Dargor commence à se marrer :
Dargor : « Gaaaaars c’est drôle je sents venir la roucoulade... tu la sents venir de bon matin ?? »
Morchi : « Gars TG NOW ! Sérieusement elle ne va pas s’amuser à me coller un vent alors que hier soir c’était Frotte mi/Frotte moi (à dire avec l’accent de la pêche de Maxou) »
Dargor : « Ouai… Enfin vu comment t’as la chatte depuis le début du séjour tu vas te la prendre ta rourou et moi je vais bien me marrer. Puisque tu reviendras d’ici 1h le temps du trajet et d’attendre au pire ramène des sushis xD. Bon allez bonne chance mec…
Morchi : « ok bon et bien.. SUIT UP !! »

Je me dirige donc vers le centre ville paré d’un costard qui vend carrément du rêve.
Tient il se met à pleuvoir ; PUTAIN DE SA MERE !!!! Je vais attendre sous la pluie,
ca m’a l’air jako comme plan…
Je me pointe donc devant le Starbuck de Market Street comme prévu et commence à attendre.
(Pour le détail je me prend un petit mokka blackberry cream c’est quand même trop bon).
Et bien évidemment la connasse elle ne vient pas… Il flotte, il fait gris, et de toute façon c’était couru d’avance vu que j’ai la déchatte… Putain même à Manchester je me prends des simili DQ… Pourtant même pas de sauce ninjitsu ou truc dans le genre, rien que dalle.
Le Morchi répare donc la queue entre les couilles ou brecouille comme on dit dans le buchenois. Y’A MOYEN DE SAUCE DE LA GALINETTE BORDEL ?!?

La journée passe, on se dirige comme dab avec Dargor là où y’a du monde c’est à dire dans la résidence étudiante. Nous y rencontrons des personnages fort intéressant :
-un ENCULAY de GEORGIEN de caille qui colle toujours autant la nana qui a un corps d’actrice porn
-une italienne sympa mais moche
-des françaises moches ou trop jeunes
-des gaziers qui ont l’âge que je sois leur anim ou leur père (dédicace au petit Gauthier dont l’avenir en terme de sauce se profil sous des auspices fortement chatoyants puisqu’il try la sauce sur la petite ritale bonnasse de 17 piges et surtout qu’il choppe ! Bon par contre il n’est pas encore assez néfaste il a fait du bababa jpeux pas j’ai une copine en France... TARLOUZE !!!!)

Ceci étant le rital que j’avais rencontré et un autre rital sauvent la mise puisque eux ont de l’humour et veulent mettre la soooooooce !
On se dirige donc après quelques verres au PURE car ce soir: C’EST TON SOIR PIOUTE !
En gros y’avait une bonne soirée d’annoncée et du monde en perspective, qui dit monde dit pioutes… ca me va^^ !
Dargor frétillait dla bézette à l’entrée de sorte qu’il fout en l’air le détecteur de métaux, le petit gauthier qui nous accompagne avec la ritale ce petit fdp il prend une autre file et rentre VIP sans payer... Putain L’allu quoi !! Quel petit enculé.. genre à la fraiche, décontracté du gland il rentre pépouz genre « j’ai une biatch avec moi laisse moi rentrer coco ». La classe petit la classe t’iras loin ! :yay:
Et une fois arrivé dans le club une sorte de vision de rêve se profil : DES SEINS ET DES JUPETTES PARTOUT LAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !!!!!
Nan mais là, c’est un truc de psychopate, des bonnasses partout, PARTOUT !!!!
Le seul truc est que, comme à l’accoutumée, ces connases d’anglaises sortent entre copines donc ca va être tendax de chopper.
Bien évidemment les dites pioutes sont habillées de fanfreluches et autres costumes bien saucy. Dans le désordre :
-Des fées clochettes (hey darling i am your peter pan.. no?)
-Des cyber punkettes habillées en fluo
-Des nanas en mode princesse avec couronnes (toutes moches donc pas d’approche)
-Des petites écolières avec couettes et jupettes bien courtes (hey babe… would you hit me^^ ??)
Les nanas sont froides à l’accostage, même si j’use de stratagèmes éprouvés y’a pas moyen.
Sur la piste de danse je rejoints les petites écolières dont une brunettes pas mal de visage avec une paire de seins énorme et un ptit cul bien rebondit (putain en plus elle a un décolleté que je reluk je pense au moins 5m. Magnifique abusé !!). Là encore elles sont entre copines c’est super chaud d’isoler une nana pour try la sauce.
Papa décide donc de danser avec les frenchys qui sont sur une sorte de podium et comme je suis un roxor je pense qu’au moins une 15aine de pèlerins, pioutes comprises, se stoppent pour me regarder. Dargor est mort de rire et avance la théorie suivante :
« En Angleterre si tu connais deux mouvements de danse voir tecktonik t’es une sorte de dieu. Déjà que moi il me regarde alors que je danse mal.. alors imagine quand toi tu danses.. »
Vrai fils.. vrai ! Car je danse avec une petite renoi toute mince aux seins refaits (obligé vu comment c'était rond et vu qu'elle tablait sur la trentaine. Dommage pour Elric ce n'était pas un lady boy sinon je lui filait son adresse msn)

Je m’éclipse un peu pour tenter quand même de pécho un peu quand même. Je repère un groupe de pioutes peuplé de deux nanas passablement bonnasses et je commence à discuter avec l’une d’elle (on commence par la pas top, on l’amadoue, on fait le gentil et ensuite elle présente les bonnasses sur un plateau fiak en avant et bocca ouverte pour se prendre la sauce. J’exagère mais l’image est là^^.)
Ok… j’apprends que la première bonnasse à 28 ans qu’elle a un gamin de 4 ans et qu’elle est mariée… NIIIIICE !!! Elle me montre lma photo du gazier et j'explose de rire. la moche ne comprends pas... MOUARF!!
La deuxième ??? Ok là encore déchatte elle a un mec et en plus elle est fiancée… c’est t’y pas mignon quand même… Et pour finir j’apprends que la nana middle du groupe (2 bonnes, une middle, 3 moches) me trouve carrément good looking et qu’elle aimerait danser avec moi…
Ok bon… je me résigne… je vais danser avec elle.
Elle est immense, blonde, n’a pas des seins et un cul monumental mais elle a le mérite d’être bien mignonne de gueule et d'avoir un look simili pute et je me dis que au pire ramoner une grande cheminée ca peut être cool car en général ca a un bon tirage.
Elle pue la tise, elle ne sait pas aligner deux pas sans manquer de se casser la gueule, quand elle me parle je ne comprends strictement rien du tout. Mais bon, dans le doute je lui choppe la bocca et lui plotte le cul.. tient c’est mou… ok JE DROP NOW !!!
Je me casse, la laisse en plan et je suis mort de rire inside quand je vois sa gueule, priceless !
On finit la soirée par beaucoup de verres et par un superbe Burger King qui fait bien plaiz à 4h du mat !
Sans oublier l'hymne du séjour: Fly Magic Bus Fly!

ACTE 7 : DAD IS HOME !

Dimanche, je repars donc en France, la tête pleine de nichons rebondis, de robes de pioutes, de fées clochettes en string et autres slutty écolières…
Manchester c’est ultime et j’y retourne dés que possible O.B.V !

Ca me fait chier de rentrer en France et de n’avoir rouller que des pelles... c’est minable... ca me gonfle… je suis vener.. JE DOIS BAYSER!!! (et surtout sauver l’honneur)

Une fois arrivé à Paris CDG une petite idée me vient en tête. La petite Cécilia… PUTAIN MAIS OUIIIIIIII!!! Ma petite hôtesse d’accueil…. On s’était envoyé genre 2 textos durant le séjour bababa comment ca se passe, baba dés que je rentre je t’appel (putain j’avais faillit zapper tellement j’étais focalisé sur les anglaises).
Je l’appel donc à la sortie de l’aéroport et commence un peu à discuter avec elle. Elle me dit qu’elle habite en appart du côté de poissy. Je me dis que pour tenter de la saucer va pas falloir que je lui dise que j’habite sur Rouen sinon elle va se dire noway y’aura plus de train après etc… je lui dis donc que je vis à Marly le Roi (où j’ai de la famille) c’est pas loin de chez elle (obv elle doit connaître) et qu’on peut manger un bout ensemble/boire un verre et après elle me ramène.
Elle est super partante !! YES !! Je prends le train, elle vient donc me chercher à la gare sauf que obv il est trop tard pour aller bouffer et y’a que le mac do.
Je lui propose donc de lui faire la cuisine. Elle trouve l’idée marrante et donc on prend direction le rabzouz du coin pour acheter deux trois conneries qui lui manquait dont du champagne (pas top top au passage et que je paye bien cher, mais passons on n'a rien sans rien et il me fallait le premier élément de ma combale).
Elle me ramène donc chez elle, je lui fait des escalopes de dinde au citron+crème avec un ptit riz pilaf au paprika. PAPA RULZ !!! Elle kiff de ouf… \Very Happy/
« Tu ne t’occupes de rien c’est moi qui te fait à dîner… jpeux bien faire ca puisque tu as la gentillesse de m’inviter chez toi… c’est la moindre des choses » (avant de te saucer pioute).
On dîne donc pépouz, on rigole, je lui raconte un peu comment c’est Manchester mais j’évite de parler OBV de mes rourou et fait plutôt le gars qui s’intéresse à elle. Je lui pose la dose de questions, l’aiguille vers ce qu’elle semble vouloir entendre et BANCO elle a l’air de passer un bon moment.
On continue de siffler la bouteille de champagne et je lui demande si je peux mettre un cd (que j’avais acheté à Manchester ; merci Dargor de m’avoir filé l’adresse car 5pound le CD c’est vener). Ok, go je fonce mettre Michael Buble. (Morchi c'est ton père, Barney c'est encore plus ton père... mais Michael Buble c'est vraiment encore plus ton père!)
Les enfants c’est pas compliqué, la combal Michael Buble+champagne ça fait dégâts de sauce infinis et c’est incontrable!

Elle trouve ca très sympa, elle ne connaisait pas. Je reste debout et lui demande de se lever… Elle me demande pourquoi, « tu vas voir chérie… » (Marc.. toi même tu sais ^^).
Je lui prends la main, la colle un peu à moi, « Attends, tu veux danser ?? Là ??? Tout de suite ?? Chez moi ?? »
« Bah écoute, pourquoi pas ?? De toute façon j’avais trop envie de danser avec toi quand j’ai mis le cd… tu ne peux pas me dire non (sourire colgate) ».
Ok donc, on danse trankilou, on continue de parler, ca se rapproche encore un peu plus, quelques compliments fuse dont un superbe « écoute cécilia il fallait que je te le dise.. mais… » . Elle me coupe et me demande de finir de lui dire… (la faire venir c’est frais)
« Et bien… (mode timide on) tu as vraiment des fesses magnifiques (gros sourire colgate genre prends le 2nd degrés) ».
Elle se marre et me dit que je suis archi grave.. on continue de parler de ses fesses en rigolant « arrête c’est pas du vrai :mrgreen: » et elle me demande en dansant si je veux vérifier…
Coquinette va!
Ok donc je tâte son fessier bien rebondit, et pas trop ferme juste bien et on continue de danser, elle se rapproche encore plus et….. SBIM LA BOCCA ! (putain si t’embrasses comme tu suces…..).
On continue de danser en s’embrassant et je lui demande si je peux vérifier le reste (mode timide ON toujours OBV).
Je vous épargne la suite et les gros détails (c’est un ptit modèle, ptits seins, ptit cul, ptite chatte toute sérrée) mais par contre un grand moment se passe : HAHAHA LA SOOOOOCE !!!
Je ne finis pas ce séjour sans rien avoir choppé… La Française quoi qu’on en dise elle est quand même moins farouche y’a pas à tortiller du cul !
Mine de rien je suis quand même agréablement surpris et je lui mets une tournée le soir et une le matin et gentleman je vais quand même chercher les croissants à la boulangerie.
Citation priceless : « Franchement je réponds très très rarement à ce genre d’avances… mais t’avais l’air tellement gentil et sincère que j’ai dit oui…et t’as tellement été galant et attentionné que j’ai craqué... t’es trop mignon en plus j’adore^^. J’ai passé un moment génial avec toi. J’espère de revoir très vite… j’tembrasse fort ».

Je rentre donc sur Rouen le matin de bonne heure puisqu'elle bosse, pépouz le sourire au lèvres en me disant quand même que malgré tout les bad beat que j’ai eu je ne suis pas mécontent de mon séjour.
Tout est bien qui finit bien \Very Happy/

Les +:
-Manchester ca reste une ville ultime niveau gonzesses et sorties. Y'a pas à chier un Français là bas il peut trop mettre la sauce c'est obligé!
-Les gindoushs et leur bouffe ultimissime. Franchement on n'a pas en France des fast food à l'indienne et assimilés mais c'est jako et ca manque!
-La tise pas chère
-Les fringues pas chères (skam si tu me lis paul smith là bas c'est limite donné sérieux)
-Le Burger King
-Les anglaises qui savent se fringuer le soir
-Les slutty suit: écolières, fée clochette, princesses etc... ca vend du rêve et c'est marrant
-Dargor avec qui quand même j'ai bien rigolé
-Sa fougère de colloc parce que lui quand même on s'est bien foutu de sa gueule
Petite mention quand même à la pote moche de Dargor qui veut se faire dégommer le fiak par ce dernier sans qui tout ceci n'aurait peut être pas été possible.
-Ma final sauce de fin de séjour

Les -:
-J'ai pas tiré ne serait ce qu'une locale et rouler des pelles c'est pitoyable à un moment...
-La ville de Manchester c'est quand même moche
-Le temps de caillouz
-J'ai appris durant le séjour par un random français que la française du nom de manon qui était quand même vachement bonne et que j'avais trouvé saoulante c'était un coup d'enfer et qu'elle avalait (car il se l'était tappé 3 fois la semaine d'avant... je me demande comment il a fait avec sa gueule...)
-Mes roucoulades diverses et variées combinées à ma déchatte
-Les groupes de pioutes Anglaises... pour try la sauce c'est quand même hard
-J'ai claqué trop de tunes (voyage, costume, fringues, bouffe, sorties) jpense facilement 1000 eural
-J'ai pas saucé la bocca de la ptite francaise mais anyway je retenterais^^

Mais putain.. si c'était à refaire je le refais tous les jours OBV!!!
Le bonus frappe: la petite cécilia qui franchement me plait bien et que normalement je revois ce soir si tout se passe bien Smile


Revenir en haut Aller en bas
Yoyoda
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 2615
Age : 31
Localisation : Ailleurs
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Les aventures de Morchi à Manchester: chamarré, trucculent..   Mar 15 Déc 2009 - 9:13

http://www.mtgfrance.com/viewtopic.php?f=2&t=19323

Morchiswe a écrit:
MMMMmmm un epic fail.... voyons voyons...

Si j'en ai un et plutôt récent en plus.
Une nana rencontrée sur adopteunmec. Oui car quoi qu'on en dise il y'a des poulettes hautement saucy sur ce site et qui ne demandent qu'une chose: se faire manger la cervelle et le reste Twisted Evil .

Bref, j'appâte la donzelle et on va se boire un ptit verre.
Chose plutôt réussie elle veut me revoir. Le surlendemain je l'invite au resto, la soirée se passe assez bien mais il s'avère que la demoiselle a réellement pas grand intérêt. Elle sort d'une grosse relation, bref je subodorre venir la attention whore qui cherche le mec médicament.
Tant pis j'y vais je veux mettre la sauce (ayant été un bon mois facile en période de disette de fiaks il fallait que je renclenche le turbo).
Je paye donc le resto, elle m'invite à boire un verre, je lui sorts le morchiblabla classique qui anyway marche à tous les coups, et je on s'embrasse goulument (chose qu'elle fait pire que bien et si elle suce comme elle m'embrasse y'a moyen de saucer de la bocca rapido).
On va chez elle, et là, elle commence à me parler de sa dernière relation, etc etc... je l'ai écouté durant plus d'une heure me parler de ses merdes. Un monologue insupportable de fille pas bien... Vraiment j'en pouvais plus... un moulin à parole de ouf... insupportable!!
Bref, résumons:
1) je paye un restal 80e
2) je l'écoute se plaindre
3) je tente la sauce pour au final la faire monter dans sa chambre et je me latte le pied contre son putain de lit
4) elle a une mygale à la place de la chatte et comme je suis arachnophobe noway que j'y mette la langue et je me tate pour lui coller mon chibre.
5) elle stress (par rapport à son ancien mec qu'elle peut pas oublier tout ca... blablablabla), ca rentre kasi ke dalle, avec la capote je débande (elle se vexe mais décide de me montrer que c'est pas une merde au pieu), elle me pompe le dard comme une coche, ca me fait un mal de chien, limite je suis obligé de sortir de sa bocca tellement elle me rabotte le gland... bref...
6) on s'engueule

Au final, je repars les couilles pleines, délesté de 80e, j'ai niké ma soirée alors que j'aurais carrément pu faire autre chose de plus fiakement productif...
Je passe pour un salaud, qui de surcroit débande et au final on s'engueule et on se traite car elle m'envoie une ptite vanne que je prends mal.
Forcément je la traite d'étoile de mer qui sert à rien et qui en plus me casse les couilles avec ses histories en papier mâché, et là commence le début d'une joute verbale à base de "gros connard tu ne voulais que me sauter" et autres "encore aurait-il fallu que tu m'excites ma grande parce que vu tes talents ca fait dla peine....", "t'es trop un connard les mecs comme toi ca me dégoute", "pense à te raser la mode poil c'est ban" etc etc etc...!!!

Une bien grande soirée :moustache:
Revenir en haut Aller en bas
Gonzague
((Avatar))
avatar

Nombre de messages : 1970
Age : 34
Date d'inscription : 25/04/2007

MessageSujet: Re: Les aventures de Morchi à Manchester: chamarré, trucculent..   Mar 15 Déc 2009 - 10:51

Le thread en entier est assez rigolo lol...
Revenir en haut Aller en bas
Morchiswe
Nomade


Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 30/03/2010

MessageSujet: Re: Les aventures de Morchi à Manchester: chamarré, trucculent..   Mar 30 Mar 2010 - 13:54

Now qu'on est entre nous je peux certifier que ceci est la vérité et rien que la stricte vérité farao

Je suis sauce et ultime mais now à la retraite.. et oui je suis en couple^^

Heuresement pour vos couples (genre antoine jsuis sur sa meuf elle me kiff mdr... private joke bro lol! )

HEY PAPA EST LA SUR LE FORUM AMIENNOIS LAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA
Revenir en haut Aller en bas
Olivier
Nomade


Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 23/02/2008

MessageSujet: Re: Les aventures de Morchi à Manchester: chamarré, trucculent..   Mar 30 Mar 2010 - 14:54

Rah putain ca me rend nostalgique de l'an dernier, Old Trafford, Pure... Sad
Revenir en haut Aller en bas
Yoyoda
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 2615
Age : 31
Localisation : Ailleurs
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Les aventures de Morchi à Manchester: chamarré, trucculent..   Mar 30 Mar 2010 - 16:28

Dad is home !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les aventures de Morchi à Manchester: chamarré, trucculent..   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les aventures de Morchi à Manchester: chamarré, trucculent..
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LES AVENTURES DE JACK BURTON...(N2TOYS) 2002
» [BD] Les aventures palpitantes de Skalf le Gnoblar (blabla)
» [ Roman maritime ] Les aventures de Jack Aubrey, Patrick O'Brian
» [D&D4] Les aventures du Meujeu Yannosh
» Les aventures de kem'tan !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Discussions :: L'aziiiiiiiiiile amiénois-
Sauter vers: